© Gief Kan

Numéro d’effeuillage burlesque et de danse tribal fusion, hommage à Dihya Tadmut, surnommée La Kahina, Reine berbère ayant mené une guerre de résistance contre les invasions, considérée par certains penseurs comme l’une des premières féministes, bien avant le Moyen Âge, et l’une des premières reines guerrières de l’Histoire.

Un symbole de résistance et de révolte.

Représentations

Wunder Kabarett (Wunder Hero), octobre 2016

Rocka Burlesque #7, janvier 2017

Les Folies Burlesque de l’Isba, mars 2018

 

© Torz Rovers

© Didier Bonin